(FR) La Pédagogie Waldorf

La Pédagogie Waldorf

 

Rudolf Steiner, docteur en Philosophie et Lettres, est né en Autriche en 1861 et mort à Dornach, Suisse, en 1925. Il a étudié les Mathématiques, la Physique et d’autres disciplines scientifiques et artistiques. Il est surtout connu pour ses travaux de recherche sur la démarche scientifique de Goethe. De ces travaux a vu le jour une Ecole Libre de Sciences de l’Esprit appelée Goetheanum, à Bâle, Suisse, où des étudiants du monde entier assistent encore aujourd’hui à des séminaires et à des ateliers relatifs à différents domaines de spécialisation. Rudolf Steiner a créé l’Anthroposophie,  science ou connaissance de l’homme, conscient que l’homme moderne du XXe siècle a besoin de trouver une nouvelle conception du monde et de lui-même.

   De sa vie, on se souvient surtout de son travail sur l’éducation que reflète la pédagogie Waldorf : une éducation de l’enfant et du jeune vers la liberté au sein du renouvellement constant de la société.

L’idée d’utiliser l’art de l’éducation comme la base d’un vrai renouvellement social est toujours présent dans la pédagogie Waldorf.

   La Pédagogie Waldorf  est née de manière étroitement liée aux phénomènes et aux changements de notre siècle. Peu après la Première Guerre mondiale (1919), entre troubles sociaux et politiques, Rudolf Steiner a été chargé par l’industriel Emil Molt de mettre sur pied et de diriger une école libre à Stuttgart pour les enfants de tous les employés de son usine de cigarettes Waldorf. Rudolf Steiner accepta la proposition et créa le premier groupe d’enseignants du centre tout en dirigeant pendant cinq ans la nouvelle école, destinée à être un modèle éducatif et social vivant, selon son idée de Triarticulation de l’Organisme Social.

   L’éducation doit être menée à bien comme une œuvre d’art, dans une ambiance libre et créatrice. Son fonctionnement doit être basé  sur une collaboration amicale entres les enseignants et les parents puisque les élèves seront toujours le centre des activités.

Les enfants de ces écoles doivent vivre la période comprise entre le jardin d’enfant et les 18 ans (l’enfance et la jeunesse) de manière co-éducative. Il s’agit d’une école du présent et pour l’avenir qui  s’appuie sur l’évolution de l’enfant et sur le patrimoine culturel millénaire en s’adaptant toujours aux exigences de la vie moderne. Les enseignants éduquent les enfants en intégrant dans leurs leçons des éléments intellectuels, artistiques et manuels. Lors de leurs conseils hebdomadaires, ils analysent en profondeur leur travail dans un esprit de formation permanente et de renouvellement professionnel. Ces écoles ne mettent pas la pression aux enfants avec des examens et des exigences de rendement. Au contraire, elles encouragent le développement coopératif basé sur l’accentuation de l’individualité.

Le modèle de la première Ecole Waldorf de Stuttgart, créée en 1919, a remporté un franc succès en Allemagne et dans d’autres pays voisins. A partir de 1923, les journées pédagogiques organisées par Steiner et les conférences de ses enseignants menèrent à la création de beaucoup d’autres écoles en Hollande, en Angleterre, en Suisse et en Allemagne. Même si toutes les écoles furent fermées pendant la Deuxième Guerre Mondiale, on put constater en 1945 que cette idée pédagogique d’exception avait continué de se répandre dans la clandestinité.

Il existe aujourd’hui plus de 2000 écoles d’enseignement primaire, collèges et lycées Waldorf et plus de 1.900 écoles maternelles  dans plus de 90  pays, autant dans des régions défavorisées comme le Brésil, l’Equateur, la Colombie et le Pérou, que dans d’autres plus développés comme la Suisse, les Etats-Unis, le Canada et l’Australie. L’accès à ces écoles est libre étant donné que tous les enfants peuvent s’y inscrire quelles que soient leurs caractéristiques culturelle, sociale, économique ou religieuse.

En Espagne, près d’une vingtaine d’initiatives Waldorf font partie de l’ASSOCIATION DES ECOLES WALDORF d’ESPAGNE. A Las Rozas, Madrid, l’Ecole Libre Micael compte une école maternelle, une école primaire et un collège. Le projet de création du lycée est actuellement en cours. De même,  de nouvelles écoles primaires viennent d’être ouvertes à Aravaca (Madrid), à Bellaterra (Barcelone) ainsi qu’à Benirdorm (Alicante). D’autres projets de création d’écoles maternelles et primaires à Oviedo, à Gérone, à Valence, à La Corogne, à Ségovie, à Cadix, à Málaga et à Grenade sont également en cours…

   La liberté est une condition fondamentale pour qu’une vie culturelle créative soit possible.

 Rudolf Steiner n’a pas seulement travaillé dans les domaines éducatif et social, il s’est aussi penché sur l’agriculture, la peinture, la musique et le chant et a créé l’art de la parole et l’eurythmie (ou l’art du mouvement). Il jeta les bases de la médecine anthroposophique et de la pédagogie curative. En Europe Centrale, il existe des cliniques, des centres éducatifs spéciaux ainsi que des laboratoires renommés : Weleda, Ischia ou encore Wala qui proposent une large gamme de produits pharmaceutiques et diététiques. Bon nombre d’étudiants et de médecins qui s’intéressent à cette nouvelle orientation travaillent et se présentent dans ces types de centres.

Rudolf Steiner a aussi créé la méthode d’agriculture biodynamique pour que l’agriculteur actuel (autrefois tellement lié à la nature) retrouve ce savoir traditionnel qui l’attachait à la terre qui le nourrissait, qu’il redevienne ce “paysan” connaisseur des changements qui régissent la croissance des espèces végétales et qu’il récupère consciemment la capacité de donner un sens aux fonctions vitales, de ne pas passer à côté des détails tels que le changement de saison ou l’influence des planètes et enfin de connaître les “bons” ou les “mauvais” gestes à avoir selon les graines qu’il plante. Cette méthode n’a pas pour but de doubler la récolte à tout prix, elle met en évidence et exige la connaissance ainsi que le respect des lois du monde organique, du rythme de ses champs et du temps dont ont besoin ses graines. Les mots “cultivé” y “culturé” appartiennent à la même famille et il est vrai que la culture et l’art dans l’histoire se sont développés et ont permis à la pensée des hommes, à la fantaisie et à la volonté qui sommeillaient en eux de s’épanouir.

   Pour mieux connaître la démarche de R. Steiner, adressez-vous à ces maisons d’édition qui ont publié beaucoup de ses livres et de ses cycles de conférences en espagnol, en portugais et en catalan. Vous pourrez également trouver des ouvrages d’autres auteurs relatifs à d’autres domaines : l’agriculture biodynamique, la pédagogie Waldorf, la pédagogie curative, la médecine et les thérapies anthroposophiques, l’histoire, l’architecture et d’autres arts.

  • Editorial Rudolf Steiner, Calle Guipúzcoa, 11, 1º Izqda., 28020 Madrid, España; www.editorialrudolfsteiner.com
  • Quaderns Pau de Damasc, Apartat 95 – CP 08197 Valldoreix, Barcelona. E-Mail: cuadernos@paudedamasc.com
    Web: www.paudedamasc.com
  • Editorial Antroposófica, Cañada 220, Del Villa Obregón, 01900 México, D.F., México;
  • Editorial Epidauro, Ramos Mejía 2615, AR 1609 Boulogne, Provincia de Buenos Aires, Argentina;
  • Editorial Antroposófica Crisólogo, Larralde 2224, Capital Federal, AR 1429 Buenos Aires, Argentina;
  • Editorial Antroposófica, Rua Sao Benedito 1325, Casa 45, Sao Paulo, Brasil;

haut de page